Pose d’un luminaire plafonnier, qui s’en charge?

L’utilisation de luminaires plafonniers apporte à la fois plus de clarté dans la maison et une touche d’originalité dans la décoration. Dans la majorité des cas, les propriétaires s’engagent à assurer la pose, mais il est à noter que ce n’est pas tout le monde qui peut avoir cette compétence. Pour ceux qui n’ont aucune notion en bricolage ou en raccordement électrique, il est indispensable de solliciter les services d’un installateur professionnel. Tour d’horizon sur le sujet.

Installation d’un luminaire plafonnier

Que ce soit pour un lieu public ou pour le logement d’un particulier, les luminaires suspendus représentent une décoration atypique. C’est d’ailleurs une tendance très appréciée actuellement. Bien que cela ne semble pas évident, il existe des normes à respecter pour l’installation de lampes plafonniers. Il s’agit de la norme NF C 15-100. Ce qui signifie que l’installateur doit être en mesure de maitriser ces règlements en questions. Que ce soit pour le nombre, la hauteur ou la fixation du dispositif, il y a des limites à ne pas franchir.

Si l’utilisateur lui-même maitrise les étapes de l’installation et du raccordement, il n’y a aucune règle qui l’empêche de ne pas l’effectuer. Par contre, dès lors qu’un seul détail n’est pas maitrisé, c’est le fonctionnement du luminaire qui en sera affecté. En outre, si vous engagez un professionnel, celui-ci doit être en possession d’un certificat attestant ses compétences dans le domaine.

Qui appeler ?

Plusieurs agences proposent des services d’installation de toute sorte, mais pour le luminaire plafonnier, vous devez vous tourner vers un cabinet d’électricien. C’est effectivement la première qualification que l’installateur doit détenir parce qu’il s’agit d’un travail touchant le domaine de l’électricité et de l’éclairage. Il est possible de trouver facilement votre installateur en faisant la demande auprès du fournisseur qui vous a livré le luminaire. En outre, vous pouvez également en faire la demande auprès d’un décorateur si la première option n’a rien donné.

Par ailleurs, vous pouvez effectuer quelques clics sur la toile et demander un devis pour l’installation. Généralement, ce genre de service est facturé à un tarif peu onéreux. Ce tarif peut varier en fonction de la complication du travail, mais normalement, cela devrait être défini selon les heures d’intervention.

Auto-installation

La réussite de l’auto-installation réside dans l’habilité du propriétaire à respecter les étapes clés de l’opération. Normalement, le luminaire doit être accompagné d’une notice qui explique l’installation et le raccordement parce que ces étapes dépendent du modèle de chacun d’entre eux. Plus précisément, c’est au niveau de la fixation que la différence se présente le plus souvent. Sachez que ce point peut être différent selon le poids du luminaire. De ce fait, vous devez prévoir une fixation capable de s’adapter à ce paramètre.

Pour finir, munissez-vous des outils nécessaires pour la pose et choisissez-les bien avant de vous lancer. Aussi, il est conseillé de travailler à deux si le luminaire est lourd parce que la manipulation de ce type de lampe décorative est délicate.