Les accessoires nécessaires pour l’installation d’un luminaire plafonnier.

Il n’est jamais trop tôt pour penser à l’éclairage de chaque pièce de sa maison. Si vous avez choisi particulièrement un plafonnier pour illuminer votre chambre à coucher et votre salon ? C’est un choix judicieux. Sauf qu’il faudra aussi penser à la fixation de celui-ci. Réaliser la pose et la fixation d’un plafonnier peut paraître très simple et faites par vos soins. Néanmoins, pour assurer une fixation pérenne, cela doit être bien réalisée. Comment assurer une bonne fixation, dites-vous ? C’est simple, commencez d’abord à vous équiper de tous les accessoires indispensables.

Le plafonnier, un choix de luminaire parmi tant d’autres

Tout d’abord, est plafonnier est, comme son nom l’indique, un système d’éclairage se fixant directement au plafond. Cette source lumineuse est actuellement très plébiscitée pour ses innombrables atouts. Parmi les avantages principaux de ce luminaire, on cite le côté gain de place. À la différence d’un lustre suspension, celui-ci n’est pas doté de fil ni de câble. La structure d’un plafonnier est pratiquement ancrée dans le plafond. Placé au sommet, soit à la hauteur maximale se limitant à sa propre dimension, le plafonnier sera en mesure de diffuser la lumière et couvrir une très large zone.

Installation de plafonnier : tous les accessoires incontournables

Maintenant que le plafonnier est à votre disposition, il faut désormais s’attarder sur sa fixation. Pour cela, plusieurs accessoires sont indispensables. L’installation d’un plafonnier se fait généralement avec un système de fixation. Il s’agit le plus souvent d’un crochet, d’une barrette ou d’un piton sur lequel va venir se suspendre le plafonnier. Les crochets et pitons sont ainsi des accessoires qui rendent énormément services, car ils permettent de fixer votre plafonnier sans avoir recours à la perceuse. Pour rendre le travail de fixation beaucoup plus facile, un système nouvelle génération est né, il s’agit des boîtiers DCL ou Dispositif de Connexion Luminaire. Conçus en plastique ces derniers sont installés dans le plafond et sont d’origine pourvus d’un crochet. En gros, ce boîtier permet de raccorder facilement les éclairages plafond au circuit électrique. Son adoption vous évitera ainsi tout contact direct avec les fils. D’ailleurs, même la loi l’impose pour la construction neuve et la rénovation. Ce dispositif répond aux normes NF C 15-100. En optant pour le boîtier DCL, aucun fil ne dépassera plus de vos plafonniers. Armez-vous donc de votre tournevis et place à la fixation de votre plafonnier. À noter aussi, qu’avant l’installation du plafonnier, il est toujours important de s’assurer que l’électricité soit coupée.